6e à Koolskamp, Jonas Van Genechten voulait plus

Déjà auteur de trois Top 10 au cours du mois écoulé, Jonas Van Genechten a confirmé son excellente condition du moment en prenant la 6e place du Championnat des Flandres, disputé ce vendredi autour de la petite ville de Koolskam, entre Courtrai et Bruges.

 

Comme souvent et comme prévu, c’est au sprint que s’est achevée cette course typée « kermesse », après 17 tours d’un circuit de 11,1 kilomètres. Soudés autour de leur sprinteur wallon, les Glaz et Noir ont parfaitement respecté la stratégie établie au briefing par le directeur sportif Yvonnick Bolgiani. «Nous avions décidé de protéger Jonas et les gars ont toujours couru devant, se félicite Yvonnick. Une échappée de quatre coureurs s’est dessinée mais les trois équipes World Tour présentes sur l’épreuve ont pris les choses en main. Elles avaient toutes un sprinteur de renom dans leurs rangs et, grâce à des conditions météo clémentes, tout s’est déroulé comme prévu jusqu’au dernier kilomètre.»

 

Jonas Van Genechten déçu 

 

La jonction entre les échappés et le peloton effectuée à 17 kilomètres de l’arrivée, les ultimes tentatives étaient annihilées par les Lotto-Jumbo, Lotto-Soudal et Trek. Après le travail abattu par Gaëtan Lemoine (stagiaire), Adrien Garel ou Johan Le Bon, les spécialistes des emballages finaux ont pris la barre. «Ils étaient encore trois Glaz à mes côtés à 4 kilomètres de l’arrivée, soulignait Jonas une fois la ligne d’arrivée franchie.» Julien Morice, Kévin Reza et Jérémy Lecroq ont effectivement occupé les avant-postes à l’approche du sprint, puis un grain de sable est venu enrayer la mécanique. «Jérémy m’emmenait sous la flamme rouge, nous étions idéalement placés dans la roue des Trek puis un ralentissement a provoqué une boule et nous nous sommes perdus avec Jérém’, poursuit JVG. Le temps de se retrouver, de se relancer et de se replacer, j’étais environ 11e à 200 m de la ligne. Je fais mon sprint mais il est trop tard… Je suis déçu, j’avais de super sensations et les jambes pour faire quelque chose de vraiment bien. Bien sûr, Groenewegen (le vainqueur du jour) était le favori mais il y avait moyen de faire mieux que 6e aujourd’hui.»

 

Dès samedi, Jonas aura l’occasion d’oublier sa déception sur les routes de la Primus Classic, où il devrait partager le leadership avec Lorrenzo Manzin, l’autre sprinteur en forme du Vital Concept Cycling Club. «La course devrait être un peu plus dure qu’aujourd’hui et cela pourrait me convenir, conclut Jonas. En tout cas, l’équipe est prête à faire un beau résultat, avec moi, Lorrenzo... ou un autre.»

 

Entre Brakel et le nord-est de Bruxelles, les Glaz auront 193 kilomètres pour s’épauler et briller sur cette nouvelle manche de la Coupe de Belgique.

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84