Le Grand Huit du Coq à l’Arctic Race !

Quelques heures après l’annonce de la prolongation de son contrat pour deux ans au sein du VITAL CONCEPT – B&B HOTELS, Bryan Coquard a remporté son huitième succès de la saison en s’imposant au sprint sur la 2e étape de l’Arctic Race, en Norvège. Vainqueur devant Mathieu Van Der Poel grâce à un gros travail d’équipe toute la journée, le Coq confirme son niveau de performance et sa grande régularité cette saison. Il est le premier Français à remporter une étape sur l’Arctic Race.

 

Au lendemain d’une première étape où seul Quentin Pacher était parvenu à rallier l’arrivée au sein du peloton des favoris, les Men In Glaz ont su prendre leurs responsabilités dès le début de course. «Ce qui s’est passé hier peut arriver dans une saison, confiait le vainqueur du jour après avoir reçu les honneurs sur le podium de Svolvaer, au cœur des Iles Lofoten. Quentin excepté, nous nous sommes rendus coupables d’une erreur d’inattention et ce n’était pas une raison de tomber dans la sinistrose. Même si j’avais été piégé, mes sensations étaient bonnes et nous savions qu’il y avait une belle opportunité aujourd’hui.»

 

Au volant de la voiture du VITAL CONCEPT – B&B HOTELS, le directeur sportif Yvonnick Bolgiani donnait les consignes et acceptait d’asumer le poids de la course. «Le scenario du début de course a été plus classique que celui de la veille, expliquait le technicien des Men In Glaz. Quatre échappés sont sortis du peloton assez tôt et pointaient tous à plus de 16 minutes au classement général. Après avoir fait le tour des formations potentiellement intéressées à rouler, il était clair que peu d’équipes voulaient prendre la barre. Nous avons mis Patrick (Müller) à rouler dès le 20e kilomètre en compagnie des Corendon. Johan (Le Bon) l’a ensuite épaulé et les échappés n’ont jamais compté plus de 3 minutes d’avance. Les autres équipes sont apparues 100 kilomètres plus loin.»

 

Bien protégé au sein du peloton, le Coq voyait sa garde se comporter à merveille et préparer le final comme dans un rêve. «Après l’énorme travail abattu par Patrick et Jojo, Jérémy (Lecroq) et La Rez’ (Kevin Reza) ont fait un super boulot dans le final. Kevin a été fidèle à lui-même et Jérèm’ est à son vrai niveau. J'aime travailler avec lui car c’est un coureur qui ne lâche jamais la roue du gars de devant. Il est super précieux dans un dispositif sprint et, aujourd’hui, c’était du tableau noir.» Intercalé entre Christophe Laporte et Mathieu Van Der Poel à 200 mètres de l’arrivée, Bryan déboitait le Varois et devançait le prodige néerlandais sur la ligne. Lui, qui n’avait jamais levé les bras plus tard qu’en juin depuis le début de sa carrière professionnelle, remportait son deuxième succès de l’été, trois semaines après sa victoire au GP Cerami.

 

«Ici en Norvège ou au Tour de Burgos (où Cyril Gautier et Pierre Rolland avaient terminé respectivement 4e et 7e de l’étape, une heure plus tôt), nous récoltons les fruits du travail effectué lors du stage en Corrèze, mi-juillet, poursuivait le sprinteur de 27 ans. Si j’ai ces jambes-là en ce moment, c’est grâce à mon sérieux et au travail accompli lors de stage, mais cette victoire à l’Arctic Race vient conclure une grosse prestation collective. Cette épreuve est vraiment belle, avec une forte opposition, et je suis fier d’être le premier Français à m’y imposer.»

 

Samedi, l’étape reine de l’épreuve offrira une ascension finale de 3,6 km où le Glaz du jour sera assurément Quentin Pacher, 13e du classement à 16’’ du leader. Le puncheur du sud-ouest affectionne particulièrement le rendez-vous norvégien qui s’achèvera dimanche sur le traditionnel circuit final de Narvik. Une dernière étape où le VITAL CONCEPT – B&B HOTELS aura, idéalement, deux cartes à jouer : Papach’ et le Coq. Ces deux-là sont en forme et enfin épargnés par les blessures. Le Club, lui, poursuit une saison 2019 où il trouve son allure de croisière. Avec 13 victoires au compteur depuis le début de l’année, les Men In Glaz s’affirment et confirment leurs ambitions. Le travail paie, l’avenir se construit pas après pas et tant mieux si le chemin empreinte celui jalonné par une succession de victoires au plus haut niveau.

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84