Lorrenzo Manzin 7e de la Primus Classic, les Top 10 s’empilent

Après la 9e place de Kévin Reza mercredi au GP de Wallonie, la 6e de Jonas Van Genechten vendredi au Championnat des Flandres, le Vital Concept Cycling Club a décroché une nouvelle place d’honneur ce samedi à la Primus Classic. L’épreuve belge, anciennement appelée GP Impanis, est réputée pour son parcours exigeant, en ligne, émaillé de 13 difficultés dans sa première partie, une configuration qui ne déplaît pas au sprinteur Glaz Lorrenzo Manzin.

 

La topologie et la nature des routes empruntées ont permis au peloton de se livrer à un début de course très animé. Dès la sortie de Courtrai, ils furent nombreux à passer à l’attaque… dont un certain Greg Van Avermaet. Sorti dès le kilomètre zéro, le champion olympique a imposé une course de mouvement et un rythme très élevé au peloton pendant près de 50 kilomètres. A ses côtés, Kévin Reza ou Johan Le Bon, chargés d’accompagner les coups sur les monts flandriens, ont été exemplaires, comme le reste de l’équipe en terres belges. «Les gars ont vraiment réalisé une belle course, souligne Yvonnick Bolgiani, le directeur sportif des Glaz et Noir. Entre hier et aujourd’hui, il n’y a que du positif à retenir. Respect des consignes, solidaires et groupés, très bien guidés par nos deux capitaines Bert (De Backer) et Kévin, ils ont tous été tendus vers le même objectif.»

 

Lorrenzo Manzin, sprinteur en forme

 

Seule fausse note, un final où le groupe des cinq échappés, sorti à 15 km de l’arrivée, a piégé le peloton pour 6 secondes. Sur la ligne, le sprint se déroulait donc pour la 6e place et Lorrenzo en prenait la 2e place. «Après ses nombreuses performances de l’été, Lorrenzo confirme, se réjouit Yvonnick Bolgiani. Dans le final, le dernier écart que nous avons eu était 10’’ de retard à 2 km de l’arrivée. Nous croyions vraiment que cela allait rentrer. C’est dommage mais nous avons fait ce qu’il fallait.» Auteur de son 7e Top 10 depuis fin juillet, Lorrenzo poursuit sa belle série et confirme ses bonnes dispositions en fin de saison. «J’étais le coureur protégé en cas d’arrivée au sprint et les gars ont été à mes côtés jusqu’au bout, précise le sprinteur réunionnais. Il y avait sans doute la place pour mieux faire mais il faut saluer la performance des échappés. Ils ont tenu bon tandis que Kévin, Bert, Jérémy (Lecroq) et Jonas (Van Genechten) étaient avec moi dans le final pour me lancer. Nous venons mourir très près, cela me rappelle un peu la Polynormande où j’ai terminé 3e derrière deux échappés. Il me reste trois, quatre courses avant la fin de saison et je vais tâcher de conserver cette bonne forme. Les mois d’août et septembre me conviennent bien et, vu la manière dont l’équipe marche, il reste de belles choses à faire.»

 

La prochaine course de Lorrenzo sera le GP d’Isbergues, dimanche 23 septembre, mais les Glaz et Noir seront encore en lice, ce dimanche au GP Jef Scherens. Jonas Van Genechten pourrait endosser le costume de sprinteur maison tandis que cette course en circuit pourrait également sourire à des puncheurs, spécialistes des «tourniquets» à la sauce belge ou hommes fort de fin de saison. Autour de Jonas, Bert De Backer, Adrien Garel, Steven Lammertink, Johan Le Bon, Jérémy Lecroq et Tanguy Turgis seront les Glaz en lice dans les rues de Louvain.

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84