Max Cam, un podium au bout de l’effort

Max Cam, un podium au bout de l’effort

 

La vingtième édition du Kreiz Breizh Elites s’est achevée ce lundi avec la 3e place au classement général de Maxime Cam, premier tricolore et meilleur Breton de cette course 2.2 organisée en Centre-Bretagne.

 

A Rostrenen, où Lorrenzo Manzin a pris la 4e place de la dernière étape, les Men in Glaz encore en lice sur le final de ce KBE ont tenu bon et épaulé Maxime, maillot distinctif noir et blanc sur les épaules, jusqu’au dernier tour d’une course marquée par de nombreuses offensives. Sur ses terres et devant ses proches, le Landivisien se satisfaisait de sa présence sur le podium final de l’épreuve.

 

«Après notre 3e place sur le contre-la-montre par équipes j’ai terminé 3e de la 2e étape grâce à une échappée où j’étais à ma place. Hier, à Carhaix, j’ai perdu du temps mais j’aurais pu en perdre encore plus. Aujourd’hui, je savais que ce serait plus compliqué de gagner 10 secondes que de les perdre. J’ai attaqué après l’abbaye de Bon Repos, à mi-course, pour faire travailler l’équipe du leader belge. Cette accélération a provoqué pas mal d’autres attaques qui m’ont contraint à m’accrocher jusqu’au bout. J’ai fait ce que j’ai pu et je suis content de cette 3e place car les plus forts étaient devant.»

 

«Comme sur le Tour de Bretagne, il règne une ambiance très spéciale sur le KBE»

 

Avec Lorrenzo Manzin parmi les Men in Glaz engagés sur ce KBE, le VITAL CONCEPT – B&B HOTELS possédait un atout de poids pour songer à la victoire d’étape à Rostrenen. «Le fait de pointer à dix secondes au classement général ce matin et d’avoir Lorrenzo dans nos rangs nous a poussés à jouer la victoire d’étape, confiait Max Cam à l’ombre du podium. Je l’ai placé au mieux au pied de la dernière montée et nous étions presque trop bien placés. Lorrenzo a lancé de très loin et a coincé sur le haut, à 100 m de la ligne…»

 

Déçu mais satisfait de la manière dont sa condition physique évolue, Lorrenzo, 3e du Circuit Getxo voilà une semaine, peut songer à une belle deuxième partie de saison. Il quitte la Bretagne avec vue sur la Polynormande, dans moins de deux semaines. En terres Breizh, le Glaz à l’honneur s’appelait Max. Très régulier, fidèle équipier lorsque la tactique de l’équipe l’exige, le discret et solide Cam poursuit sa saison tout en solidité et en humilité. A 27 ans, il a trouvé sa place au sein du Club et profite de sa connaissance du terrain sur les courses de sa région. «Ici, j’entends beaucoup plus mon nom sur le bord de la route que nulle part ailleurs. Comme sur le Tour de Bretagne, il règne une ambiance très spéciale sur le KBE et c’est un plaisir d’y courir. En tant qu’équipe bretonne et Conti Pro, nous étions particulièrement attendus mais c’est le jeu.»

 

Après avoir sacrifié aux honneurs du podium, le Finistérien remerciait un à un ses équipiers Adrien Garel, Patrick Müller, Lorrenzo ainsi que Jérémy Lecroq et Justin Mottier, restés au soutien de leurs compères après avoir abandonné la veille. Une heure après la fin de l’épreuve, l’ensemble du Club apprenait le décès du jeune coureur belge Bjorg Lambrecht en Pologne. Les sourires et la joie d’en avoir terminé n’étaient plus de mise. Ce tragique événement venait rappeler combien le cyclisme peut aussi parfois s’avérer cruel…

 

Photos : Gurvan Sevenou - KBE & Franz-Renan Joly

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84